12 janvier 2015

Mommy (Xavier Dolan, 2014)

CANNES 2014 #3 Article rédigé pendant le Festival de Cannes 2014, entre deux visionnages de films... La relation chaotique entre une mère veuve et instable et son fils, atteint de troubles du comportement (hyper possessivité, aggressivité, vols, etc.). "Mommy" est un film d'auteur indépendant comme on aimerait en voir en France : décomplexé en termes de filiations cinématographiques (nouvelle vague, réalisme poétique...), ne reculant pas devant les effets même légèrement faciles ou racoleurs (ralentis, musique populaire un peu... [Lire la suite]

12 janvier 2015

Captives (Atom Egoyan, 2014)

CANNES 2014 #2 Article rédigé pendant le Festival de Cannes 2014, entre deux visionnages de films... Mathew laisse sa fille de 9 ans dans la voiture pour aller acheter sa tarte préférée. Lorsqu'il revient, elle a été enlevée. Il mettra 8 ans à la retrouver. Atom Egoyan a probablement inventé ici le "téléfilm auteurisant", au scénario incroyablement plat et conventionnel, et à la mise en scène plongée dans une torpeur à décourager les feuilles mortes. On attend en vain que démarre quelque chose, un début de problématique ou de... [Lire la suite]
Posté par Les scopophiles à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 janvier 2015

Lost River (Ryan Gosling, 2014)

CANNES 2014 #1 Article rédigé pendant le Festival de Cannes 2014, entre deux visionnages de films... Le jeune Bones vit avec sa mère Billy (danseuse de night club) et son petit frère dans un quartier pauvre et délabré (Detroit ?). Suite à la crise financière les gens quittent leurs maisons, détruites ou brûlées les unes à la suite des autres. Dans ce monde en ruines tout devient affaire de survie. Ryan Gosling, avec "Lost River", débute sa carrière de cinéaste avec une belle proposition de cinéma : faire un portrait de l'Amérique... [Lire la suite]