04 octobre 2016

La mort de Louis XIV (Albert Serra, 2016)

ARTE KINO FESTIVAL 2016 #2 Film vu en streaming dans le cadre du festival  https://www.artekinofestival.com/   Le Roi Léaud 1er se meurt durant une heure et cinquante-cinq minutes.  On connaît la fascination des jeunes réalisateurs pour l'acteur Jean-Pierre Léaud. Ils connaissent par coeur tout Truffaut, tout Godard, tout Eustache, et en s’emparant du mythe Léaud le temps d’un métrage, ils sont convaincus de rejoindre la lignée de leurs cinéastes adulés. Après Olivier Assayas, Bertrand Bonello ou encore Tsai... [Lire la suite]
Posté par Les scopophiles à 12:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 mai 2015

Carol (Todd Haynes, 2015)

CANNES 2015 #3 Article rédigé pendant le Festival de Cannes 2015, entre deux visionnages de films... Therese, une jeune femme qui travaille dans un grand magasin new-yorkais, rencontre Carol, une femme bourgeoise séduisante qui l'invite à déjeuner... S'ensuit une histoire d'amour entre elles, contrariée par la société américaine des années 50 et par leurs propres tourments. On a connu Todd Haynes beaucoup plus inspiré avec des films comme "Safe" ou "Velvet Goldmine", faisant preuve d'une énergie et d'une inventivité plastique peu... [Lire la suite]
Posté par Les scopophiles à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
13 janvier 2015

The Search (Michel Hazanavicius, 2014)

CANNES 2014 #08 Article rédigé pendant le Festival de Cannes 2014, entre deux visionnages de films... Trajectoires croisées de trois personnages pendant la guerre de Tchétchénie, juste avant le nouvel an 2000 : Hadji, jeune garçon tchétchène qui a vu ses parents assassinés et a dû abandonner son petit frère, Carole, d'une ONG européenne, et Karol, jeune recrue russe. "The search" est un film beau et simple sur la capacité à éprouver de l'émotion envers autrui, même s'il est un parfait inconnu ; à être capable de compassion. Il... [Lire la suite]
Posté par Les scopophiles à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
13 janvier 2015

Adieu au langage (Jean-Luc Godard, 2014)

CANNES 2014 #6 Article rédigé pendant le Festival de Cannes 2014, entre deux visionnages de films... Un homme et une femme s'aiment et se séparent, tout en philosophant sur l'art, la littérature, le monde, etc... Sans surprise Godard conserve son style poétique mais sybillin des vingt dernières années, avec un nouvel essai cinématographique dans lequel s'entrechoquent des images et des sons sans lien apparent. Une bonne partie des citations, non identifiées, par le spectateur, le laisseront au bord du chemin. Quant au ton... [Lire la suite]
Posté par Les scopophiles à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
12 janvier 2015

Foxcatcher (Bennett Miller, 2014)

CANNES 2014 #5 Article rédigé pendant le Festival de Cannes 2014, entre deux visionnages de films... Les relations entre Mark Schultz, jeune lutteur doué mais instable, son frère Dave, et un milliardaire auto-proclamé entraîneur, John Du Pont, qui les "achète" pour fonder sa propre équipe nationale de lutteurs. Sorte de film à mi-chemin entre le cinéma indépendant et celui des grands studios, "Foxcatcher" remonte un peu le niveau de la production américaine actuelle. Des stars à contre-emploi (Channing Tatum et Steve Carell,... [Lire la suite]
Posté par Les scopophiles à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
12 janvier 2015

Mommy (Xavier Dolan, 2014)

CANNES 2014 #3 Article rédigé pendant le Festival de Cannes 2014, entre deux visionnages de films... La relation chaotique entre une mère veuve et instable et son fils, atteint de troubles du comportement (hyper possessivité, aggressivité, vols, etc.). "Mommy" est un film d'auteur indépendant comme on aimerait en voir en France : décomplexé en termes de filiations cinématographiques (nouvelle vague, réalisme poétique...), ne reculant pas devant les effets même légèrement faciles ou racoleurs (ralentis, musique populaire un peu... [Lire la suite]
12 janvier 2015

Captives (Atom Egoyan, 2014)

CANNES 2014 #2 Article rédigé pendant le Festival de Cannes 2014, entre deux visionnages de films... Mathew laisse sa fille de 9 ans dans la voiture pour aller acheter sa tarte préférée. Lorsqu'il revient, elle a été enlevée. Il mettra 8 ans à la retrouver. Atom Egoyan a probablement inventé ici le "téléfilm auteurisant", au scénario incroyablement plat et conventionnel, et à la mise en scène plongée dans une torpeur à décourager les feuilles mortes. On attend en vain que démarre quelque chose, un début de problématique ou de... [Lire la suite]
Posté par Les scopophiles à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,