01 août 2017

Okja (Bong Joon Ho, 2017)

LE GOÛT DU BACON Par Jean-Paul Lançon   Il faut considérer Bong Joon Ho avec cynisme ; car, comme le capitalisme qu’il prétend attaquer, il produit en fait un simulacre de critique dont la fonction est de cacher sa véritable nature. Déjà, "Snowpiercer" s’intéressait finalement plus à l’action d’un point de vue cinétique, dans une structure de jeu vidéo et une logique de jouissance sensorielle, que comme vecteur d’un discours politique sur la lutte des classes. Et voici donc "Okja", nouvelle fable d’anticipation sur le... [Lire la suite]
Posté par Les scopophiles à 23:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 mai 2017

Situation critique #2 / Un entretien avec Charlotte Garson

  SITUATION CRITIQUE #2    Suite de nos entretiens consacrés aux critiques de cinéma contemporains.  Après Jean-Baptiste Thoret, voici Charlotte Garson, qui fut rédactrice aux Cahiers du cinéma de 2001 à 2013, collabore toujours à la revue "Etudes", et participe régulièrement à l'émission "La dispute" sur France Culture. Auteur de 3 livres sur le cinéma ("Amoureux", "Jean Renoir" et "Le cinéma hollywoodien"), elle est également intervenante dans plusieurs structures dont la Cinémathèque française et le... [Lire la suite]
Posté par Les scopophiles à 13:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 mai 2017

Voyage of Time (Terrence Malick, 2016)

LA QUATRIÈME DIMENSION Par Aurelio Cárdenas   Concernant l’évolution biologique, deux théories tendent à s’affronter : celle du finalisme et du mécanisme. Le finalisme affirme que l’évolution, dès son origine, a pour but (ou fin) l’apparition de l’espèce humaine. Quant au mécanisme, il est basé sur un principe de causalité dans lequel chaque partie de l’organisme est la pièce d’une machine qui produit un effet, sans autre intention cachée. "Voyage of Time" ne fait pas de mystère en embrassant la première théorie... [Lire la suite]
Posté par Les scopophiles à 19:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 février 2017

Situation critique #1 / Un entretien avec Jean-Baptiste Thoret

  SITUATION CRITIQUE #1   Qu’est-ce qu’être critique de cinéma aujourd’hui en 2017 ? Il est évident que le « métier » n’a plus grand chose à voir avec un Bazin des années 50 ou un Daney des années 80. Le plus-que-centenaire cinématographe a depuis poursuivi son Histoire, ses histoires, il s’est mondialisé, il s’est numérisé. Et puis le web providentiel a exhumé des films autrefois rares ou invisibles, retraçant sans cesse la cartographie des cinéastes, des mouvements, des genres. Il nous a semblé impératif de... [Lire la suite]
Posté par Les scopophiles à 16:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
13 novembre 2016

Remontage #2 : Le Cinquième Élément / Valérian (bandes-annonces)

  Mode opératoire : nous avons téléchargé deux bandes-annonces, celle du "Cinquième Elément" (1997) et celle de "Valérian et la Cité des Mille Planètes" (sortie prévue en 2017), deux films réalisés par Luc Besson à vingt ans d’intervalles. Nous avons interverti les bande-sons des deux bande-annonces sans aucunement retoucher le montage des images. Observations : au-delà de la standardisation de la bande-annonce du blockbuster, qui semble avoir à peine évolué en deux décennies, les deux films se répondent et... [Lire la suite]
Posté par Les scopophiles à 14:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 novembre 2016

Un art de la bande-annonce

 Par Jean-Paul Lançon   La bande-annonce de cinéma est un objet filmique plus complexe à définir qu'il n'y paraît. Elle est bien sûr tout d'abord une forme succincte qui vise à promouvoir un long-métrage, et en cela elle s'apparente à une vulgaire publicité — en créant artificiellement le désir d'acheter un produit. Mais le produit en question n'est pas ici appelé à combler un manque, et à rendre notre vie parfaite ou sans défaut (à cet égard, la publicité est kitsch par essence). Car le film vanté en tant que produit... [Lire la suite]

13 juin 2016

Larsen # 6 : Loi El Zombie

    C à vous (3e Œil Productions, 26 mai 2016 sur France 5) Zombie / Dawn of the Dead de Georges A. Romero (1978) / Musique : Goblin           Aurelio
Posté par Les scopophiles à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
19 mai 2016

Midnight Special (Jeff Nichols, 2016)

  LET THE MIDNIGHT SPECIAL SHINE A LIGHT ON ME Par Jean-Paul Lançon   Le dernier film de Jeff Nichols "Midnight Special" est étonnant à plus d'un titre. Dans le contexte actuel du cinéma de science-fiction, il s'écarte en effet d'un certain nombre de clichés pour redonner au genre une profondeur du regard, une émotion et un sens du mystère longtemps oubliés. Dans le film, Roy et son fils de huit ans, Alton, accompagnés de Lucas, un state trooper, sont en cavale à travers les États-Unis depuis que le père souhaite le... [Lire la suite]
Posté par Les scopophiles à 20:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 février 2016

Seul sur Mars / Seule la Science-Fiction

Par Jean-Paul Lançon La sortie récente de "Seul sur Mars" ("The Martian", de Ridley Scott) a suscité en nous le désir de revenir sur une certaine tendance de la science-fiction actuelle. A travers la question, plus spécifiquement, de l'exploration spatiale. Lorsque j'étais enfant, je me souviens que je ressentais un vertige extraordinaire, à l'idée d'un univers sans limites, et à la possibilité de l'existence d'autres formes de vie ailleurs dans le cosmos. Aujourd'hui encore ce vertige m'habite et je peux le traduire en termes... [Lire la suite]
Posté par Les scopophiles à 21:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 janvier 2016

The Visit (M. Night Shyamalan, 2015)

LE CERCLE DE FAMILLE Par Aurelio Cárdenas   L’exercice du found footage horror est rarement plébiscité par la critique. Le genre est souvent condamné d’avance comme un rejeton cheap et paresseux du cinéma d’horreur. Ces faux films amateurs ont l’indécence d’aligner des plans instables, sous-exposés ou flous (parfois les trois à la fois) et proposer une narration vacillante privilégiant curieusement les temps morts du récit. Peut-être que ces “mockumentarys” horrifiques dérangent finalement autant les professionnels de... [Lire la suite]
Posté par Les scopophiles à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,