Cemetery 2

CANNES 2015 #6

Article rédigé pendant le Festival de Cannes 2015, entre deux visionnages de films...

Une femme s'occupe de soldats atteints d'une mystérieuse maladie du sommeil dans un hôpital.

Après "Vers l'autre rive" de Kiyoshi Kurosawa, encore un film qui met à l'épreuve l'endurance de notre regard de spectateur, habitué à plus de distractions.
N'ayant pas vu les précédents films de Weerasethakul, il me sera difficile de comparer celui-ci au reste de son œuvre. Mais je dois avouer être resté plutôt hermétique au film. Ses évocations réalistes-oniriques m'ont plutôt laissé de marbre (on sent bien que les rêves des soldats endormis infusent la perception du monde de la femme qui les soigne, mais dans une mesure subliminale). Le réalisateur semble interroger le désir comme phénomène miraculeux qui circule et infuse secrètement la matière filmée (lumière, nature, hommes et femmes).

Reste cette impression désagréable que le "bon cinéaste asiatique" doit faire durer ses plans fixes le plus possible, pour activer la carte contemplative et susciter l'admiration automatique des festivaliers et des critiques.
Tout se passe comme si la conception bazinienne du cinéma, comme pur enregistrement du réel, était portée ici à un degré extrême. Sensation de présence absolue de la matière (nature, éléments, lumière...) qui nous touche et nous émerveille. Révélation au sens photographique et quasi-mystique du réel. Présence aussi des hommes et des femmes, dans leur inconnaissable altérité.

Weerasethakul est présenté comme l'arrivée d'un regard nouveau au sein du cinéma mondial, mais on est plutôt déçu au contraire par cette manière relativement classique de filmer, en comparaison avec d'autres cinéastes beaucoup plus radicaux et admirables tels que Tsai Ming-Liang ("La Rivière", "La saveur de la pastèque", "Chiens errants").


JPL

Cemetery 1

Cemetery of splendor (สุสานกษัตริย์) d'Apichatpong Weerasethakul (Thaïlande, 2015)

Un certain regard, Cannes 2015

Sortie prévue le 2 septembre 2015

Crédits : Pyramide Distribution