Mode opératoire : nous avons téléchargé deux bandes-annonces, celle du "Cinquième Elément" (1997) et celle de "Valérian et la Cité des Mille Planètes" (sortie prévue en 2017), deux films réalisés par Luc Besson à vingt ans d’intervalles. Nous avons interverti les bande-sons des deux bande-annonces sans aucunement retoucher le montage des images.

Observations : au-delà de la standardisation de la bande-annonce du blockbuster, qui semble avoir à peine évolué en deux décennies, les deux films se répondent et se confondent dans des répétitions iconographique, rythmique, schématique et diégétique. Comme grippées dans une boucle temporelle, les images d’antan se synchronisent admirablement avec les bruitages contemporains (phénomènes de « synchrèses » dirait Michel Chion), la chanson des Beatles (remix de « Because ») épouse le phrasé de l’ancienne bande-annonce avec ses pauses, suspensions, accélérations, tout comme l’instrumental de Eric Serra sur les images de "Valérian"… Luc Besson, agent spatio-temporel ?

Aurelio

 

 

060765

385506

 

Le Cinquième Élément [The Fifth Element] de Luc Besson (1997)

Valérian et la Cité des Mille Planètes [Valerian and the City of a Thousand Planets] de Luc Besson (2017)

Voir les définitions de "synchrèse" et de "point de synchronisation" dans le Glossaire de Michel Chion